Archives de Catégorie: Technique et programmation

Bientôt un Zelda like sur 2600 ?

Non, en tout cas pas tout de suite ! Mais en tout cas, l’éventuel candidat développeur aura bientôt les outils nécessaires : SpiceWare (Draconian, Scramble, Medieval Mayhem, Stay Frosty…) est en train de développer une nouvelle technique qu’il a nommée « bus stuffing », à grand renfort de processeur arm (on sait ce que j’en pense), mais qui donne des résultats époustouflants en affichage « tile ». Bientôt donc des jeux style zelda, un clone de boulder dash ou, soyons fous, un Ultima ? : )

Lire la suite

Publicités

Editeur musical intégré à VCSide

Un nouvel onglet « sons » a été ajouté à mon outil maison VCSide.

Ce nouvel onglet va vous permettre de composer de la musique ou des effets sonores, d’écouter votre composition dans l’émulateur et d’exporter les données prêtes à être intégrées dans ma routine de sons.

Lire la suite


Un score (1)

Cet article fait suite à l’article Les players (2), dans lequel nous avons vu comment placer et imbriquer les deux players de façon à obtenir un affichage en 6 positions. Cet affichage pourra servir pour un score, un timer, voire un logo, bref une image « haute résolution » de 48 pixels de large.

Dans cet article, nous allons voir comment stocker une valeur numérique en 6 positions et comment la manipuler.

Lire la suite


Musique (2)

Parmi les améliorations nécessaires, il y avait la possibilité de choisir sa musique ou son jingle selon les circonstances, et la gestion simultanée des deux voix. Lire la suite


En avant la musique !

Aujourd’hui, j’ai envie de laisser les players de côté un moment, et d’expérimenter le son de notre console.
C’est dans l’absolu assez simple : 2 voix disponibles et, pour chaque voix, nous pouvons choisir le volume, la forme d’onde (parmi 10 prédéfinies) et la fréquence, c’est à dire la hauteur de la note (par palier). Lire la suite


Les players (2)

Pour cet exercice, nous allons afficher un score à l’aide des players. Comme nous l’avons vu précédemment, un player peut être dupliqué jusqu’à 3 fois horizontalement, mais laisse un trou de 8 pixels (soit la largeur d’un player) entre chaque exemplaire. Nous allons donc imbriquer les 2 players sur la même bande horizontale, le deuxième positionné 8 pixels à droite du premier, afin d’afficher le score composé de 6 chiffres. Lire la suite


Les players

Afin de faire quelques expériences avec les players, nous allons laisser de côté nos programmes précédents et repartir d’un écran vierge. Ce sera bien assez « sport » comme ça, pas la peine de s’ajouter des difficultés ! Lire la suite